Skip to main content

Les « Roman Jakobson Papers » au MIT

By 5 octobre 2021octobre 12th, 2021Projets, Projets 2020-21

Les « Roman Jakobson Papers » au MIT
Sources linguistiques du structuralisme : achèvement et diffusion

Porteuse du projet :
Irène FENOGLIO (DR CNRS émérite à l’ITEM)

Il s’agit de mettre au jour l’ensemble des sources linguistiques du mouvement structuraliste dont sont issues les Sciences humaines du XXe siècle. Le mouvement structuraliste est connu dans son ensemble et en particulier son origine à la fois linguistique et anthropologique mais ses sources même linguistiques et précisément ses sources matérielles ‘primaires’ (brouillons, notes manuscrites, etc…) n’ont jamais été mises au jour en tant que telles.Le projet (« Les Roman Jakobson » Papers au MIT : une exceptionnelle source de recherche et formation sur la naissance du structuralisme) s’appuie sur le résultat d’un programme Labex TransferS (2019) soit la production d’un ensembles de documents vidéo présentant le chercheur « à l’œuvre », c’est-à-dire saisi non pas tant dans l’acte de fixer et organiser ses découvertes, que faisant état de ses découvertes : un généticien était filmé dans ses gestes d’ouverture, exploration et interprétation du fonds « Roman Jakobson Papers » au MIT. Ces documents sont en ligne sur le site de Translitterae et feront l’objet d’une séance du séminaire général de l’ITEM à la rentrée universitaire 2021.

L’exploitation totale de ce fonds extrêmement riche et varié – et méconnu – donnera lieu à un ouvrage relatant à la fois les fruits de l’exploration archivistique et les acquis scientifiques que telle exploration a comporté. Le fonds Jakobson, pris comme modèle d’archive de chercheur, est la source privilégiée des différentes cas d’étude utiles à l’exemplification d’autant de démarches de la génétique textuelle appliquée aux manuscrits de création scientifique. Ces cas d’étude seront à la base d’un cours d’initiation à l’analyse génétique des manuscrits des linguistes.

En effet, l’étude génétique des manuscrits de linguistes a désormais un profil bien consolidé au sein des recherches en genèse textuelle. Branche de la génétique des écrits de création scientifique, et située au carrefour entre linguistique de l’énonciation écrite et histoire des idées linguistiques, elle a connu, dans les dernières années, des avancées importantes et a produit des contributions conséquentes. Toutefois, une seule synthèse expressément consacrée à ce thème existe : il s’agit du numéro 35 de la revue Genesis (« Le geste linguistique »). Notre projet entend renouveler l’attention sur les potentialités d’exploration des fonds de linguistes en mettant en perspective, cette fois, les archives et les travaux de trois personnalités qui ont largement partagé le même horizon conceptuel et terminologique : Ferdinand de Saussure (1857-1913), Émile Benveniste (1902-1976) et Roman Jakobson (1896-1982). L’enjeu de l’ouvrage est ainsi de reconstituer un dialogue à distance, à partir des manuscrits, portant sur l’élaboration progressive et l’emploi de termes-clé du métalangage structuraliste, dont les trois auteurs ont marqué respectivement l’origine, l’essor et le rayonnement interdisciplinaire, dans le but de donner à voir la fécondité de l’approche génétique des manuscrits de linguistes pour l’histoire des sciences du langage. Il devrait prendre la forme d’un « manuel » à la fois

  • informatif : les dernières découvertes en termes d’archives) ;
  • innovant : utiliser la génétique textuelle pour mettre au jour les processus d’émergence de notions, concepts et théories linguistiques ;
  • pédagogique : comment travailler les archives, analyser les manuscrits, leur accorder une juste place dans les processus historiques et historiographiques.

La recherche menée en vue de l’ouvrage sera à la fois la base et le produit d’un cours d’initiation à la génétique adressé aux étudiants, doctorants et chercheurs intéressés à l’approche génétique des manuscrits de création scientifique. Ce cours manque en tant que tel dans le panorama actuel de la formation en sciences humaines. On dressera le contour des fonds d’archives de ces trois linguistes, leur histoire, leur étendue ainsi que la variété de typologie documentaire qu’ils comportent. A partir de l’analyse matérielle des documents et de leur contextualisation historiographique, on parviendra à la constitution – en échelle macro et micro – de différents dossiers de genèse et à l’exploitation du parallèle entre genèse de notions et processus de textualisation en termes d’histoire et interprétation des quelques couples opératoires du structuralisme, à savoir système/structure, valeur/identité et synchronie/diachronie.

Moyens

Cours-séminaire : Aux sources du mouvement structuraliste. Parcours génétiques à travers les brouillons de Saussure, Benveniste et Jakobson par Giuseppe D’Ottavi (Voir description annexée)

– Numérisation de manuscrits : Jakobson et Benveniste (les manuscrits de Saussure étant numérisés par ailleurs).

Résultats attendus :

– Publication et diffusion d’un ouvrage de type « manuel » à la fois informatif, innovant et pédagogique : Sources linguistiques du structuralisme

– Production d’un film scientifique à partir des documents vidéo « Les Roman Jakobson Papers » (Projet Labex TransferS 2019) destiné à une diffusion médiatique large (type la Cinq ou Arte)

Menu Général