Présentation des deux grands partenariats de Translitteræ avec l’Asie : Chine et Vietnam

Le programme chinois, initié en 2014 repose sur un partenariat privilégié avec l’université de Fudan à Shanghai et son Centre international d’études sur la civilisation chinoise. Grâce à quatre professeurs invités chaque année il vise à informer la communauté des étudiants, enseignants et chercheurs fréquentant l’ENS sur les tendances actuelles de la recherche chinoise dans les diverses disciplines des sciences humaines et sociales. Il assure la formation prédoctorale  de jeunes chercheurs chinois qui se destinent à préparer une thèse en France, pour la grande majorité d’entre eux dans des laboratoires de l’ENS. Deux promotions de doctorants issus de cette coopération franco-chinoise ont déjà rejoint l’ENS. Le programme aide à la mise en place de colloques et ateliers franco-chinois et à  la publication des résultats de recherche. Il encourage les étudiants de l’ENS à s’engager dans des thèses concernant la Chine.

Le programme vietnamien est fondé sur un partenariat avec l’Ecole normale supérieure de Hanoi (HNUE) et en France sur une coopération avec la BNF. Plusieurs chercheurs vietnamiens sont invités chaque année à présenter des conférences sur l’histoire culturelle du Vietnam. Un séminaire  régulier se tient depuis plusieurs années à l’ENS pour informer sur les travaux récents concernant la culture vietnamienne. Le programme envoie régulièrement des conférenciers français à Hanoi. Il aide à l’organisation de rencontres scientifiques franco-vietnamiennes sur des sujets touchant à l’histoire commune et à la publication, en France ou au Vietnam, de travaux liés à cette collaboration.