Ethiques de l’épique

By 9 décembre 2019Projets

Éthiques de l'épique. Questionnement moral et formes nouvelles de l'épopée (XXe-XXIe s.)

Vendredi 6 décembre 2019
10h-19h30, salle Celan (ENS, 45 rue d'Ulm)

Organisée par : Thomas Conrad et Déborah Lévy-Bertherat

On se propose d’interroger la pensée morale du genre épique –ou plus exactement de la tonalité générique épique –dans la littérature des XXe et XXIe siècles. Le projet s’inscrit dans le renouvellement de la recherche en littérature par sa dimension interdisciplinaire, au carrefour de la philosophie morale et des sciences humaines.

Les études récentes soulignent la diversité des épopées et leur valeur problématique. La perspective comparatiste, depuis René Étiemble, a permis de percevoir la complexité d’un genre qui avait été si souvent identifié à une seule culture, et, dans cette culture, à une seule œuvre (l’Iliade). Florence Goyet a proposé de rompre définitivement avec les définitions classiques de l’épopée, qui la caractérisent par une posture de «célébration» univoque des valeurs d’une communauté: l’épopée serait au contraire un «instrument pour penser le conflit en profondeur et donner voix à tous, vaincus et vainqueurs», pour inventer des solutions politiques nouvelles par le «travail épique» d’une création polyphonique. On s’appuiera sur ce renouvellement théorique pour interroger l’épique dans la littérature des XXe et XXIe siècles, comme une ressource de la pensée éthique.

Télécharger l’affiche ici.
Télécharger le programme détaillé ici.

Ernst Ludwig Kirchner, Autoportrait en cible , 1915