Projet – Walter Richard – Scénarios (GECT)

By 9 juin 2020juin 22nd, 2020Projets 2020-21

Scénarios de recherche et gestion des risques dans l'exploitation des sources numériques : écoles d'été sur la gestion de projets numériques et l'exploitation de corpus textuels (GECT)

Porteur du projet :
Richard WALTER (CRNS-ENS)

Il s’agit d’une prolongation du projet “Scénarios de recherche et gestion des risques dans l’exploitation des sources numériques” soutenu par Translitterae en 2019. Après un cycle de séminaires et d’ateliers avec des retours d’expériences et la production de réflexions théoriques, nous désirons conclure ce projet par une mise en application pédagogique.

Nous voulons organiser des actions de formation à distance et en présentiel sur les thématiques de la gestion de projets numériques et de l’exploitation numérique de contenus textuels. Ces actions proposeront une démarche méthodologique et épistémologique en fonction des besoins et des contextes spécifiques des projets de chaque participant. Elles seront construites sur une forte interdisciplinarité avec des intervenants spécialistes de l’édition et de l’exploitation numériques.

Dans ce sens, notre projet pédagogique est innovant en proposant des approches croisées de ces deux domaines souvent traités séparément. La première action sera organisée avec l’École française d’Athènes, le réseau des écoles françaises à l’étranger et les universités d’Athènes. Co-animée par Richard Walter (ITEM) et Servanne Jollivet (Pays germaniques), elle sera centrée sur l’intégration des problématiques scientifiques et institutionnelles dans la gestion de projets numériques.

La seconde aura lieu avec l’université de Yaoundé en collaboration avec David Simo (Université Yaoundé 1), Emmanuelle Sordet (Bibliothèque LSHS), Isabelle Kalinowski (Pays germaniques). Co-animée par Richard Walter (ITEM) et Clément Plancq (Lattice), elle sera focalisée sur les relations entre gestion de projet et exploitation de corpus textuels.

L’équipe pédagogique sera composée de spécialistes des domaines concernés et pourra s’appuyer sur les corpus disponibles sur la plate-forme EMAN. Elle sollicitera les compétences pédagogiques rassemblées au sein des différentes initiatives en Humanités numériques de l’EUR.

Suite au contexte sanitaire dû au CoVid, nous allons expérimenter des outils pédagogiques collaboratifs à distance ; nous voulons en effet maintenir le lien avec nos collègues étrangers.

Chaque action concernera une quinzaine d’étudiants (master, doctorant) et de chercheurs nouveaux entrants dans les Humanités numériques. Un site internet spécifique permettra d’assurer la préparation et le suivi des projets. Ce modèle d’action pédagogique numérique pourra ensuite se décliner dans d’autres contextes en fonction des collaborations internationales de l’EUR.