Projet – AMADIEU ET SCHELLINO – Baudelaire

Baudelaire : de la Pléiade aux manifestations du bicentenaire

Porteur du projet :
Jean-Baptiste AMADIEU (République des savoirs)
Andrea SCHELLINO (Institut des textes et manuscrits modernes)

À travers son programme de recherche : « Baudelaire : de la Pléiade aux manifestations du bicentenaire », le Groupe Baudelaire se propose d’encourager et de renouveler les études sur l’auteur des Fleurs du Mal. Son activité principale consiste dans la publication d’une nouvelle édition complète des oeuvres de Baudelaire dans la Bibliothèque de la Pléiade, chez Gallimard.
Parallèlement, le Groupe Baudelaire conduit un chantier d’édition génétique et électronique de l’oeuvre et de la correspondance de Baudelaire, hébergé par la plateforme EMAN, grâce à la collaboration de Richard Walter. Le medium numérique entend ainsi faire apparaître un processus créateur, fondamentalement ouvert, qui conduit des premières ébauches aux éditions originales et de celles-ci aux réceptions successives des oeuvres dans le temps long.

Depuis janvier 2019, le Groupe Baudelaire organise un séminaire mensuel à l’École normale supérieure de la rue d’Ulm, à Paris. À l’occasion de son premier cycle (janvier-juin 2019), ce séminaire a dressé un état des lieux de l’édition de l’oeuvre de Baudelaire en donnant la parole aux éditeurs récents du poète. Le séminaire 2019/2020, intitulé « Baudelaire et son cénacle », est consacré aux échanges de l’auteur des Fleurs du Mal avec les écrivains de son temps. Ses actes paraîtront dans un numéro spécial des Studi francesi. En 2020, un colloque international, à Gênes, et trois journées d’étude, à Paris, en vue du bicentenaire de la naissance du poète en 2021, valoriseront l’ambition scientifique et la portée culturelle du projet « Baudelaire : de la Pléiade aux manifestations du bicentenaire ».

Projet d’édition de la correspondance de Baudelaire ici.

Gustave Courbet, Portrait de Baudelaire , 1848