Axes thématiques de Translitterae

L’EUR Translitterae explore les humanités du point de vue des circulations dont elles résultent et les processus de resémantisation, déplacement et réinvention à l’œuvre dans les littératures, les traductions, la philosophie, les sciences historiques, les études médiévales, le droit comparé, la géographie, l’anthropologie, les arts, l’histoire de l’art ou encore l’histoire et la philosophie des sciences et des techniques. Cette nouvelle approche des sciences humaines et sociales dont la consolidation est un résultat direct des activités du labex TransferS durant sa première phase (2011-2019) offre un paradigme interdisciplinaire d’autant plus abouti qu’elle analyse la constitution même des disciplines comme le résultat de processus permanents de transferts. Elle débouche sur une démarche épistémologique de réflexivité dans l’apprentissage des disciplines, des liens qui les unissent et de la dimension transnationale de leur histoire : circuits de traduction, itinéraires de textes anciens, déplacement des modèles esthétiques, références à des cultures étrangères dans la genèse des textes, passages entre espaces nationaux, langues, disciplines, réécriture transnationale de l’histoire des sciences, échanges entre centres et périphéries.

Articulée en quatre grands volets thématiques, Textes en translation, Histoires et transferts, Pensée critique transdisciplinaire, Humanités, sciences et techniques, l’EUR Translitterae accompagne la mise en place de nouveaux cursus de Master et formations au sein de PSL en visant une intégration optimale des enseignements et séminaires de recherche proposés par les UMR, départements et partenaires de Translitterae. Elle offre un cadre à la constitution de cursus Master-Doctorat cohérents et particulièrement attractifs, dotés d’un fort rayonnement international, soutenus par des bourses de recherche de courte durée, des contrats doctoraux et des post-docs. Une formation de très haut niveau est ainsi proposée à des étudiants souhaitant acquérir des compétences d’excellence en sciences humaines avec une spécialisation très solide dans l’approche des textes, une connaissance réflexive poussée de l’histoire et de l’épistémologie de ces sciences et une attention constante aux processus transnationaux de déplacement et de réinvention qui les ont forgées.