Projet

Colloque

Autre manifestation

Formation multilingue à la traduction littéraire

Porteuse du projet : Lætitia ZECCHINI (THALIM, UMR 7172)

Thématique

Projet proposé conjointement avec Olivier Mannoni (traducteur, fondateur de l’École de traduction littéraire du Centre national du livre, ancien président de l’Association des traducteurs littéraires de France, prix Eugen Helmlé 2018) et l’Espace des cultures et des langues d’ailleurs (ECLA) de l’ENS de Paris (Hélène Boisson, traductrice, PRAG en Français langue étrangère chargée de l’accueil des étudiants internationaux).

 

Cette formation innovante réunit avec succès chaque année, depuis 2015-2016, un groupe de 20 étudiants en master et en doctorat issus des divers établissements PSL. Elle consiste en une série de 16 ateliers de 3 heures permettant de découvrir la traduction littéraire comme métier et savoir- faire, mais aussi comme un processus privilégié de lecture, d’écriture, de connaissance et d’interprétation des textes littéraires.

Sur le principe des master classes musicales, ce projet est centré sur la rencontre et l’échange : guidés par des traducteurs chevronnés, étudiantes et étudiants sont invités à composer leur propre texte, à comparer, amender et évaluer leurs productions, mais aussi à expliciter, et éventuellement à faire évoluer, les réflexes et les représentations qui les sous-tendent.

L’année 2019 voit la dimension réflexive de la formation se renforcer, avec pour objectif une articulation plus marquée entre la pratique de la traduction et les enjeux et méthodes des recherches actuelles en théorie et poétique de la traduction. La collaboration engagée avec l’UMR THALIM permet de présenter aux étudiants, dans le cadre de séances spécifiques mais aussi en encourageant leur participation à des séminaires, colloques et journées d’études thématiques, la traduction comme un objet de recherche ouvrant des perspectives particulièrement stimulantes : histoires et théories des traductions, (auto)traduction et création multilingue, figures du traducteur et discours sur la traduction, traduction et transferts culturels, traduction et réinvention…

Déjà validée dans le cadre du Diplôme de l’Ecole normale supérieure (DENS) à hauteur de 12ECTS, la Formation multilingue à la traduction littéraire permet le travail en commun d’étudiants de disciplines différentes (ED 540, littérature comparée, lettres classiques et modernes, langues et littératures étrangères, DHTA, sciences sociales, mais aussi départements scientifiques de l’ENS). Elle favorise l’intégration d’étudiants étrangers (1/3 au moins des participants) issus notamment de la Sélection internationale de l’ENS, des partenariats avec les universités Fudan, Cambridge, Oxford, différentes universités américaines et autres universités étrangères partenaires).

Danièle Ansermet, Crépuscule