Projets Translitterae en lien avec des pays d’Afrique

Les projets présentés ci-dessous ont reçu le soutien financier de l’EUR. Ils répondent à la vocation affichée de Translitterae de développer une collaboration concrète avec les pays du continent africain.

Ces projets transversaux sont animés par Jean-Pierre Bat (Master Histoire Transnationale), Hélène Blais (IHMC, Master Histoire Transnationale), Céline Gahungu (ITEM), Pauline Guinard (Département Géographie de l’ENS), Nicolas Martin-Granel (ITEM), Charlotte Morel (Pays germaniques), Julie Peghini (ITEM), Claire Riffard (ITEM), Céline Trautmann-Waller (Paris 3 / Pays germaniques)…

Formations et échanges ponctuels

  • Avec le Nigéria : Master Classe ENS-IFRA, 19-28 février 2019

Coordination : Pauline Guinard

Cette Master Class est organisée conjointement par le département Géographie et Territoires de l’ENS et l’Institut français du Nigeria (IFRA). À l’entrecroisement de la formation et de la recherche, elle vise à transmettre – en particulier par la pratique de terrain – à des étudiants français (5) et nigérians (10) en Master et/ou en début de doctorat les réflexions et les méthodologies les plus récentes en sciences humaines et sociales quant à la possibilité de transférer, de mobiliser et de réinventer la notion occidentale d’« espaces publics » dans et à partir des villes africaines.

Cette Master Class devrait marquer le début d’un partenariat plus durable entre l’ENS et l’IFRA-Nigéria.

Pour en savoir plus : http://geographie.ens.fr/master-class-sur-espaces-publics-a-ibadan-nigeria.html

  • Avec le Cameroun : Échanges ENS Paris-ENS de Yaoundé, février et mai 2019

Coordination : Charlotte Morel 

Cette proposition de formation, intitulée « Langues, textes, œuvres : culture et décentrement », s’organise en deux volets : à Yaoundé (février 2019) et à Paris (mai 2019), avec la venue d’enseignants-chercheurs français et allemands au Cameroun, et camerounais à Paris.

La conception du programme s’articule en une double proposition : un ensemble de conférences pour un public plus large, des ateliers pour un nombre plus restreint d’étudiants.

Les conférences sont conçues pour se répondre sur la base d’interactions entre disciplines. A cet égard le programme dédié aux transferts culturels en situation coloniale s’adresse conjointement aux étudiants de philosophie, histoire, linguistique, histoire de l’art : un même objet permet de confronter chacun à des disciplines différentes de la sienne, de montrer leur potentiel de complémentarité et de sensibiliser à la différence dans les outils méthodologiques mobilisés.

Pour en savoir plus : Journées d’études 21-23 mai 2019: https://www.ens.fr/agenda/langues-textes-oeuvres-culture-et-decentrement/2019-05-21t073000

http://www.transfers.ens.fr/langues-textes-oeuvres-culture-et-decentrement-echanges-ens-paris-ens-yaounde

Compte rendu par Céline Gahungu du séjour de recherche collectif à Yaoundé organisé par Charlotte Morel : Compte rendu Langues_textes_oeuvres_Céline Gahungu

Séminaires annuels 2018-2019

  • Master d’histoire transnationale, ENS-École des chartes

Co-Directeurs : Hélène Blais et Christophe Gauthier

Dans cette formation de niveau Master, l’histoire transnationale et globale est entendue de manière ouverte, au sein d’un large spectre méthodologique : approches connectées, croisées et comparées, histoire des transferts culturels, histoires coloniales, impériales, trans-impériales. Elle intéresse différents domaines : histoire sociale et politique, histoire culturelle et histoire de l’art, histoire économique et juridique, histoire du fait environnemental, parmi bien d’autres.

L’histoire du continent africain est particulièrement bien représentée au sein de cette formation.

Pour en savoir plus : http://www.chartes.psl.eu/sites/default/files/atoms/files/mht.pdf 

  • Séminaire Génétique et anthropologie, équipe Manuscrits francophones ITEM-CNRS

Coordination : Nicolas Martin-Granel et Julie Peghini 

Ce séminaire de recherche cherche à confronter, comparer et surtout à mettre en relation génétique et anthropologie, deux disciplines dont l’Afrique et la Caraïbe constituent déjà le « terrain » commun. Si l’anthropologue s’est lui-même observé « comme auteur » (Geertz), producteur de textes et donc d’avant-textes relevant d’une étude génétique, l’écrivain africain, à l’inverse, s’est défini comme un « guetteur » dont la première phase de travail est « l’enquête » (Sony Labou Tansi) dont les traces peuvent être repérées par l’anthropologie de l’écrit (politique, religieux, historique, culturel, etc.). Outre ces « branchements » (Amselle) évidents situés en amont du processus, celui-ci peut être interprété au croisement de concepts typologiques élaborés dans les champs disciplinaires distincts, mais qui finissent par entrer en résonance, tels le prophétisme scripturaire et l’écriture à processus. Il s’agira aussi de mettre en commun les moyens et méthodes (entretiens, archives, films) pour explorer ensemble de nouveaux terrains, notamment les réseaux sociaux.

L’ensemble des matériaux réunis pour chaque séance (interventions, documents commentés, extraits vidéos ou œuvres plastiques) sera mis en ligne en flux continu dans la revue Continents manuscrits jusqu’en juin 2019, pour documenter les travaux du séminaire et faire émerger progressivement une réflexion commune.

Pour en savoir plus : http://www.item.ens.fr/seminaire-manuscrots-fra/

Perspectives envisagées

 Pour engager une synergie, nous proposons plusieurs pistes :

  • Mise en place d’une liste de diffusion commune
  • Organisation d’un séminaire bimestriel, dont chacun prendrait en charge une séance
  • Organisation d’une table-ronde ou une journée de rencontre d’élèves et anciens élèves de l’ENS Ulm africains et/ou portant une recherche sur l’Afrique, au printemps 2020, à l’ENS. Anciens élèves comme Souleymane Bachir Diane etc.
  • Aide à la circulation de doctorants de et vers l’Afrique (universités partenaires), par la mise en place de bourses d’étude financées par l’EUR et d’accompagnements personnalisés

Textile indigo, Cameroun, XXe siècle
(Photo Atelier-Textiles-Anciens.com)